Informations touristiques et guide de voyage sur la Guadeloupe

Accueil du site http://www.domtomloc.com

 

Drapeau - Blason

Températures et heures

 Carte locations vacances

 

Locale

 

Paris

 

 Carte de la Guadeloupe

 

 

Généralités

VOTRE BILLET D'AVION A PRIX DISCOUNT

Plages, cocotiers, soleil et alizés : les clichés ont la vie dure, surtout lorsqu'ils sont vrais. Mais les beautés de la Guadeloupe ne se résument pas à cela : ce serait oublier le charme de Pointe-à-Pitre, l'arrière-pays verdoyant et surtout la culture créole, complexe et haute en couleurs.

La Guadeloupe réunit toutes les conditions d'une destination de villégiature où farniente et activités sportives se combinent à merveille : imaginez du soleil toute l'année, une température de l'eau constante, des plages de sable fin doré ou noir, des forêts luxuriantes, des lagons cristallins et des alizés à la douceur exquise. Mais, au-delà de ce cadre de rêve, la Guadeloupe possède avant tout une identité et une culture créole passionnante qui donne à l'île toute sa force et sa fierté.

La Guadeloupe baigne dans la mer Caraïbe et l’océan Atlantique. En forme de papillon, elle déploie ses deux ailes, la Grande-Terre et la Basse-Terre. .

A l'Est, avec l’agglomération de Pointe-à-Pitre, poumon économique de l’île, la Grande-Terre s'étend sur 590 km2 et offre un relief ondulé d’immenses plages de sable blanc et des champs de canne à sucre. .

A l’Ouest, la Basse-Terre (848 km2) plus arrosée et plus montagneuse, est considérée comme la plus belle région des Antilles. Véritable paradis pour les randonneurs, la Basse-Terre recèle de plus de 300 kilomètres de pistes : des chutes d’eau, des sources bouillonnantes, des eaux sulfureuses, des cratères, des champs de canne à sucre, des bananeraies et des forêts primaires, les plus belles et les mieux conservées des Antilles. La côte “ sous le vent ” abrite criques et anses, refuges des pêcheurs, mais aussi de grandes étendues de plage. Deux sites uniques peuvent résumer la Basse-Terre : les chutes du Carbet et le volcan actif de la Soufrière, point culminant des Petites Antilles (1 467 m).

27 °C en moyenne, des pointes à 32 °C et rarement moins de 20 °C. Eau de 20 à 24 °C pour une mer houleuse côté Atlantique et un climat plus humide, autour de 25 °C, et une mer plus calme côté caraïbe. .

En plaine, sur la Grande-Terre de Guadeloupe, les îles plates de Marie-Galante, Les Saintes et La Désirade : les températures sont plus élevées et adoucies par les alizés, et une faible pluviométrie. En altitude, sur la Basse-Terre : les températures sont plus basses et les pluies plus importantes, ce qui explique la végétation luxuriante. .

Il y a également deux saisons. Une saison sèche appelée “ carême ” (décembre à mai) et une seconde, plus chaude et plus humide, appelée “ hivernage ” (juillet à octobre).

Locations, gîtes, hébergements de vacances

De nombreuses solutions d'hébergements de vacances existent pour votre location en Guadeloupe : villa, appartement, bungalow, chambre d'hôtes, studios...

Poste

– Affranchissement : identique à celui de la métropole. Les timbres se vendent uniquement dans les bureaux de poste.

– Code postal : 971.

– Postes : dans tous les bourgs. Les bureaux ferment le plus souvent vers 16 h. Comme beaucoup d'administrations, fermeture le mercredi après-midi. On fait souvent la queue (préférer les petites postes plus tranquilles plutôt que celles de Pointe-à-Pitre ou de Basse-Terre). Une vingtaine de guichets automatiques en service.

Téléphone

De plus en plus de cabines téléphoniques installées un peu partout mais, attention, elles fonctionnent toutes avec des cartes (achetez-les sur place, car elles sont vendues un peu moins cher qu'en métropole).

– Métropole vers Guadeloupe : tarif plein du lundi au vendredi de 8 h à 19 h (0,32 €/mn), tarif réduit du lundi au vendredi entre 19 h et 8 h et les samedi et dimanche toute la journée (0,23 €/mn).

– Guadeloupe vers métropole : tarif plein du lundi au vendredi de 8 h à 19 h (0,24 €/mn) ; tarif réduit du lundi au vendredi de 19 h à 8 h et les samedi et dimanche toute la journée (0,2 €/mn).

Décalage horaire

Quand il est 12 h à Paris, il est 7 h en hiver et 6 h en été aux Antilles.

Géographie

La Guadeloupe comprend deux îles principales : Grande-Terre qui forme un triangle d'environ 40 km de côté ; Basse-Terre, massif ovale de 45 km sur 20, montagneux et sauvage, plus longue à sortir de son isolement bien qu'ayant été colonisée la première, est nommée ainsi par opposition à Grande-Terre.

Alors que Basse-Terre est une île résolument volcanique, Grande-Terre montre un relief beaucoup plus tranquille, quoique toujours accidenté.

Parc national de la Guadeloupe

Avec son Parc national, la Guadeloupe dispose d'un atout majeur pour le développement raisonné d'un tourisme « intelligent », tourné vers les richesses du patrimoine, qu'elles soient naturelles ou mises en valeur par l'homme. Le Parc existe depuis 1989 et est venu s'ajouter aux 6 parcs nationaux métropolitains.

Pour faire connaître ces richesses, le Parc a trois vitrines que sont la Maison du Volcan, sur la route de la Soufrière, qui raconte le volcanisme en général et l'histoire de la Soufrière en particulier, la Maison de la Forêt, à mi-chemin de la route de la Traversée, qui présente les différentes espèces de la forêt tropicale humide, et la Maison du Bois, à Pointe-Noire, l'ancienne « capitale » des scieurs-de-long.

En plus du travail de conservation du patrimoine naturel, le Parc a aussi pour mission de mener des actions de sensibilisation à la protection de la nature afin de promouvoir l'écotourisme.

Climat

Beaucoup de soleil, de la pluie aussi, du vent, des crépuscules tièdes et des nuits suaves : il fait bon vivre aux Antilles. Si la tradition antillaise a retenu le chapeau de paille, c'est que le soleil cogne dur. Ça tombe bien, la mer est tiède : elle peut dépasser 29 oC de juillet à octobre et ne descend pas au-dessous de 24 oC durant la saison sèche. Pourtant, la fraîcheur existe aussi en montagne. En gravissant la Soufrière, vous découvrirez plusieurs étages climatiques, chacun avec ses fruits et sa végétation.

Les pluies sont plus abondantes dans les îles au relief accentué : il peut tomber à certains endroits plus de 8 m d'eau par an, et même 12 m sur les sommets de la Côte sous le Vent.

Toute l'année, le soleil se lève entre 5 h et 6 h et se couche entre 18 h et 19 h.

– Deux saisons : de février à avril, la saison sèche, appelée le « carême », est la saison la plus agréable, c'est la haute saison. Pendant nos vacances d'été, de juillet à octobre, en revanche, c'est la saison humide : l'« hivernage », juin et octobre étant des mois de transition qui peuvent être agréables. L'air (30 oC) est lourd, voire étouffant lorsque les alizés – les « rois des Antilles » –, heureusement fréquents, ne rafraîchissent pas l'atmosphère, et les après-midi pluvieux. Le déluge de touristes, lui, s'est carrément tari et, dans les hôtels, on voit refleurir la bonne humeur et les prix doux (basse saison). Cela étant, là aussi, vous savez bien, « y'a plus d'saisons ». Vous pouvez avoir une relative sécheresse en été et des grains fréquents en hiver. De plus, la présence de microclimats fait que, par exemple, le temps resplendit au nord de la Grande-Terre ou à Saint-François tandis qu'il pleut à Pointe-à-Pitre, rien que pour embêter ceux qui s'y trouvent !

– Août et septembre sont les mois préférés des cyclones, mais leurs dates ne sont cependant pas fournies par le syndicat d'initiative. Lenny, le dernier cyclone en date, a frappé très tardivement, à la mi-novembre 1999, surprenant tout le monde.

Adresses utiles

– Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe : 23/25 rue du champ de l'alouette - 75013 - Paris. Tel 01 40 62 99 07 - fax 01 40 62 99 08

- Association guadeloupéenne des Gîtes ruraux et du Tourisme vert : service de réservation : Tel : 05-90-91-64-33. Fax : 05-90-91-45-40.

- Association guadeloupéenne d'Écotourisme : Secrétariat, c/o chambres d'hôtes Beaugendre, chemin de Morphy, 97116 Pointe Noire. Tél/Fax : 05-90-98-29-41.

Formalités

– Nous sommes encore en France, une carte d'identité suffit pour ceux qui se limitent aux territoires français. Un passeport en cours de validité est préférable pour se rendre dans les îles anglophones voisines et, dans ce cas, il vous faudra théoriquement avoir avec vous un billet de retour ou de continuation de voyage.

Pour les Belges, carte d'identité ou passeport valide. Pour les Suisses, passeport valide. Pour les Canadiens, la carte d'identité est suffisante pour un séjour de moins de 3 mois ; sinon, passeport obligatoire.

– Douanes : en principe, contrôles de routine, mais nettement plus fréquents pour ceux revenant des ports francs comme Saint-Martin et Saint-Barthélemy (attention aux appareils photo et autres gadgets électroniques).

Carte internationale d’étudiant

Elle permet de bénéficier des avantages qu'offre le statut étudiant dans le pays où l'on se trouve. Cette carte ISIC donne droit à des réductions (transports, musées, logements...).

============================

  accueil dom tom locations   annonces locations Antilles

Plan du site